mercredi 5 novembre 2014

Une histoire

Froidcul a 700 ans d'histoire !
Des traces d'activités humaines au néolithique récent ont été trouvé à Froidcul par des archéologues...
Il faut remonter en l'an 1292 pour trouver le plus ancien document connu qui mentionne le lieu-dit "Froidcul". Une archive de cette époque signale que "le moine de Froi-cul doit six quartes de froment" pour des prés qu'il tient de l'Abbaye de Saint Pierremont.Le plateau de Froidcul , située à 304 métres d'altitude "sur une montagne au dessus de Moyeuvre", est depuis le Moyen-âge un lieu de vie. Placé entre les villes de Moyeuvre-Grande et Briey* ( *ancienne ville siège de prévôté des comtes et des ducs de Bar), le plateau est depuis toujours un passage entre la vallée de l'Orne et le pays de Briey.Jusqu'au 20ème siècle Froidcul est quasi exclusivement habité par des laboureurs et des bucherons. La terre du lieu a permit de nourrir les hommes en céréales (blé, seigle, avoine, méteil,..) pendant des siècles. La grande forêt, qui ceinture la clairière qu'est froidcul, fournissait la forge ducale puis royale de Moyeuvre... en charbon de bois jusqu'au milieu du 19ème siècle.
Les années 1920 voient la construction par "les maîtres de forges" d'une "cité ouvrière". Les logements sont construit pour loger des mineurs de fer ou les personnels des usines sidérurgiques. La chapelle "Sainte-Ségolène" date de ces années. Froidcul compte, dans les années 30, environ 1500 habitants.Dans le milieu des années 1950, la construction d'autres logements devient un impératif. Les maisons de type "Castors" et les "Plans-Courants" sortent de terre. A la fin des années 50 et au début des années 60 sont construits les blocs et les logements dit "Pavillons". Au milieu des années 1960 Froidcul compte plus de 5000 habitants. Le quartier a deux marchés hebdomadaire, son cinéma, sa fête foraine annuelle, sa fanfare, ... . La vitalité y est très grande.Pendant les années 1980 plusieurs "blocs" sont démolis, les autres sont rénovés. Ces même années plusieurs lotissements fleurissent sur le plateau...
Actuellement Froidcul compte environ 2000 habitants, la crise de la sidérurgie a durement frappé le quartier.

mardi 4 novembre 2014

Petite bibliographie de Froidcul:


Ouvrages, entre autres, sur le quartier:- Emile Jacquemin: La paroisse de Moyeuvre-Grande; Presses des Orphelins-Apprentis Guenange; 1937
- A. Lauff, M. Sabouret, G. Untersinger : Moyeuvre Autrefois; Publication C.H.Moyeuvre; 2000
- B. Hamon; A. Lauff, M. Sabouret, G. Untersinger; Les forges de Moyeuvre .... .éd. Fensch Vallée; 2003
- André Lauff: Histoire d'une appellation: Froidcul; Moyeuvre-Grande Aujoud'hui n° 2; bulletin municipal; 2003
- Karim Miksa: Moyeuvre-Grande ; Ville de Moyeuvre-Grande-Serge Domini éditeur; 2003
- Voix croisées: On vous écrit de Froidcul; Ass. Coup de Pouce; 2005
- André Lauff: Le Sous-Sol Lorrain , éd. Fensch Vallée; 2007

Dans la revue du Cercle d'Histoire: Moyeuvre, Entre Orne et Conroy : - Marcienne Zagrodnik : "Le Camp des russes" ; n° 4 de la revue.
- André Lauff : Froidcul au 18ème siècle ; n° 5 et n° 6 de la revue
- Marie Thérèse Mangeot : Crosia, celui qui sauva Marseille; dans le n°5
- André Lauff, Marcienne Zagrodnik : Froidcul tout simplement ; dans le n° 7 ( n° spécial indispensable)
- H. Dorvaux, A. Lauff, M. Sabouret, G. Untersinger: Nos écoles autrefois; n° 9-10, parution mars 2006
- Gilbert Engel: Les Castors de Froidcul; n°12 de la revue; 2007
- André Lauff: 22; n°19 de la revue; 2014

lundi 6 avril 2009

Ce blog présente l'Histoire de Froidcul (Moselle)

Un autre blog présente ses actualités: Froidcul à vivre . Lien ci-contre

Merci de votre visite

mercredi 1 octobre 2008

Nos anciens... à Froidcul

Des sondages archéologiques ont été réalisés sur le plateau début 2008.
Des découvertes: le plateau était fréquenté bien avant la période gallo-romaine ... dès le "néolithique récent" !

Carte 18ème siècle



Carte dite de Cassini datant des années 1750. (B.N.F)
Froidcul (écrit Froycu sur cette carte) est situé dans la forêt entre Briey et Gde Moyeuvre.
La localité compte deux fermes, la Haute et la Basse, à cette époque.

Froidcul, un nom particulier... son origine

Dans les textes anciens, le nom "Froidcul" a été orthographié de diverses manières. Les formes les plus usitées sont : Froid-Cul, Froicul, Froicu, Froycul, Froitcul.
D'autres formes sont reprises dans les textes ci-contre.
Diverses propositions ont été données sur l'origine du nom qu'est Froidcul.
- Froidcul pourrait être à l'origine un terme viticole, un mauvais coteau pour la vigne.
- Froidcul pourrait venir du nom latin "furcula", une petite fourche.
- Froidcul pourrait venir de "froide culture", un mauvais terrain pour les cultures.
Plusieurs versions plus ou moins "humoristiques" circulent.

Chapelle Sainte-Ségolène


L'enclos de bois du mini-stade et la chapelle Ste-Ségolène de Froidcul sous une fine couche de neige.

(Une Ségolène pas royal (e) qui n'a pourtant pas froid au ...)